Historique

Une histoire de ténacité et de mobilisation!

Le parcours de l’Association du cancer de l’Est du Québec prouve hors de tout doute que tout est possible pour un groupe de femmes et d’hommes décidés à changer le cours des choses. Les événements les plus marquants de notre histoire le démontrent…

1981 : sauvegarde du service d’hémato-oncologie à Rimouski 

Devant la fermeture imminente du service de chimiothérapie de l’hôpital Saint-Joseph de Rimouski, des personnes atteintes de cancer se regroupent avec des membres de leur famille et le Dr Georges Levesque, puis parviennent à sauvegarder ce service essentiel pour la région. En plus de permettre à la population de l’Est-du-Québec d’avoir accès à des services spécialisés en région et d’inciter plusieurs professionnels de la santé à venir s’établir à Rimouski, cette victoire durement remportée a eu des impacts importants sur le développement de plusieurs autres services de l’hôpital, notamment celui des laboratoires.  

1982 : création de l’Association du cancer de l’Est du Québec

La sauvegarde du service d’hémato-oncologie de Rimouski a donné lui, en 1982, à la création de l’Association du cancer de l’Est du Québec. Son objectif : défendre les intérêts des personnes atteintes de cancer et leurs proches en plus de veiller à ce que soient offerts en région les services les plus complets et les mieux adaptés aux besoins des communautés du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

1991 : avènement de la radio-oncologie à Rimouski

Une fois cette étincelle allumée par les membres fondateurs, elle a grandi et s’est affirmée de plus en plus. Si bien qu’en 1991, après trois ans de mobilisation populaire, le Centre hospitalier régional de Rimouski reçoit l’aval du ministère pour l’aménagement d’un département de radio-oncologie, le premier hors des grandes villes universitaires telles que Québec et Montréal.

Rappelons qu’avant l’avènement de la radio-oncologie à Rimouski, des citoyens refusaient ces traitements pour éviter de se déplacer dans les grands centres ou optaient pour des interventions beaucoup plus invasives pour demeurer près des leurs. Le développement de cette spécialité a permis d’attirer plusieurs professionnels de la santé à Rimouski. Des impacts importants se sont également fait sentir sur l’implantation ou la croissance de plusieurs autres services spécialisés, notamment au niveau de la radiologie et de la médecine nucléaire.

1992 : campagne « Bâtir l’espérance » visant la construction d’une hôtellerie  

L’avènement de la radio-oncologie rend nécessaire la construction d’une hôtellerie pour héberger les personnes atteintes de cancer provenant de tout le Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. En 1992, l’Association met de l’avant la plus importante démarche de financement que l’Est-du-Québec ait connu : la campagne Bâtir l’espérance. Son succès sans précédent, un total de 4 M$ recueillis, conduit à la construction d’une hôtellerie relevant d’un concept novateur qui tient compte de la clientèle qu’elle héberge. L’Association est toujours gestionnaire de l’Hôtellerie Omer-Brazeau.

1994 : amorce du volet recherche clinique

Organisme fortement engagé dans son milieu, l’Association travaille depuis 1994 à développer le potentiel de recherche de l’Est-du-Québec, avec la contribution des oncologues du Centre hospitalier régional de Rimouski.

1995 : ouverture de l’Hôtellerie Omer-Brazeau

L’Hôtellerie Omer-Brazeau constitue assurément le joyau de l’offre de service de l’Association du cancer de l’Est du Québec. Au fil des ans, une multitude de services ont vu le jour, avec comme préoccupation première d’aider les personnes atteintes de cancer et leurs proches à se sentir mieux physiquement et psychologiquement. On n’a qu’à penser aux groupes d’entraide et d’accompagnement Perce-Neige, aux guides d’information gratuits et à tous les autres services d’information et de soutien psychosocial qui ont émergé aux quatre coins du territoire et qui perdurent encore aujourd’hui.

1996 : ouverture de Friperie de l’Est

L’Association du cancer de l’Est du Québec est à l’origine de la création de Friperie de l’Est, une entreprise d’économie sociale florissante qui contribue fièrement au financement des services mis de l’avant pour procurer un mieux-être bienfaiteur aux personnes touchées par le cancer dans l’est de la province.

2004 : inauguration du Centre de recherche sur les biotechnologies marines

Les actions mises de l'avant par l'Association au cours de la décennie 1994 - 2004 ont non seulement un effet de levier important au plan économique, mais également au plan scientifique comme en témoigne la création du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) dont elle est l’instigatrice et la cofondatrice, avec l’Université du Québec à Rimouski et son Institut des sciences de la mer. Le leadership de l’Association a permis l’éclosion d’une recherche prometteuse dans le domaine de l’oncologie, tout en appuyant de façon tangible le développement durable de l’Est-du-Québec.

2014 : inauguration du Centre de mieux-être Cendrine et Philippe

La mise en place de ce projet, au coût de 900 000 $, confirme la volonté de l’Association du cancer de l’Est du Québec de répondre toujours mieux aux besoins des personnes traversant un épisode de cancer. Inauguré à Rimouski en septembre 2017 en annexe de l’Hôtellerie Omer-Brazeau, le Centre de mieux-être Cendrine et Philippe est accessible à toute personne touchée par la maladie, peu importe qu’elle soit elle-même atteinte ou qu’elle compte dans son entourage une personne qui vit avec le cancer, peu importe qu’elle séjourne à l’Hôtellerie ou qu’elle réside dans les régions environnantes. Le Centre offre un espace parfaitement adapté aux activités qui contribuent au mieux-être physique et psychologique de ces personnes, comme des ateliers d’art-thérapie, de yoga, d’information.

Et l’histoire ne s’arrête pas là! L’Association du cancer de l’Est du Québec s’inscrit comme un leader de son domaine et innove sans cesse dans sa façon d’offrir ses services et de rejoindre de plus en plus de personnes touchées par le cancer. Les partenariats établis avec des entreprises telles TELUS et PQM.net pour la mise en place de la plateforme www.verslemieuxetre.tv en sont un exemple éloquent. Également, une entente conclue en 2017 avec la Fondation québécoise du cancer en est une autre démonstration : s’associer plutôt que dupliquer, et accroître ainsi son offre de services à moindre coût, pour le mieux-être de toute la communauté!